«Ne m’oublie pas»

C’est sur la chanson portant ce titre que se referme ce cahier daté du 14 mars 1944 – une période où l’on ne chantait pas beaucoup, sinon pour oublier les Restrictions dues à la guerre et à l’Occupation, comme le rappelle  avec ironie une chanson du recueil.

On ne sait si le ou la copiste approuvait Henriot, le chroniqueur de «Ici Radio-France», voix du régime de Vichy, à qui il restait trois mois à vivre. Il sera abattu par un commando le 28 juin 1944 au retour d’un voyage à Berlin pour rencontrer Goebbels. Des sites révisionnistes célèbrent encore aujourd’hui, hélas!, cette figure médiatique de la Collaboration avec l’Allemagne nazie.

Henriot écrivait dans un recueil de chroniques parues en 1943 : «Un très grand nombre d’amis connus et inconnus m’ont exprimé le désir de retrouver imprimées les causeries que je donne chaque semaine à la radio. Je me suis décidé à répondre à ce vœu, puisque mes correspondants m’assuraient que ces pages, relues, pourraient continuer de servir utilement à répandre des vérités trop méconnues de ceux qui se laissent prendre aux pièges des propagandes étrangères. Je n’ai pas, en les publiant, d’autre but qu’en les prononçant : mettre au service des Français les arguments, les textes, les rappels d’histoire propres à leur faire mieux comprendre que l’intérêt de la France commande une docilité exemplaire aux consignes des chefs et une union étroite autour de la Patrie qu’ils incarnent.»

Malgré l’écoute d’Henriot, le recueil donne voix aux joies mais surtout aux tristesses des histoires d’amour, avec ici et là une petite place à l’espoir:

Advertisements
Cet article, publié dans Cahier, Chansons, Manuscrit, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s