Il y a sabot et sabot

SabotsVoici un échange survenu en 1917 entre un sabotier berrichon et un industriel que nous n’avons pu localiser, producteur de sabots en série. La discussion offre un aperçu instructif sur ce que n’était déjà plus la fabrication artisanale du sabot, symbole pourtant dense et durable de la France paysanne d’autrefois. Elle nous permet aussi de constater que le sabotier, bien que berrichon, savait apparemment manier la langue française et les formes de la correspondance aussi bien que ses outils.

«Monsieur Fouchard,

Mon parent qui est allé visiter votre usine m’a remis votre tarif qui m’a beaucoup intéressé.

Il y a une difficulté, en général je ne vends que du noyer et quelquefois un peu de bouleau. S’il vous était possible de m’en faire fabriquer, comme il m’a dit et comme je le suppose, je vous en demanderai aussitôt votre réponse 50 [?] paires comme échantillon, en me conformant aux conditions de votre tarif.

En attendant une réponse favorable, veuillez agréer mes salutations empressées.

E. Doron

P.S.. Chez nous c’est à peu près la même façon, ce qu’il nous faut c’est de l’épaisseur ou de la force. J’ai fait des affaires à Sury en Vaux et à Chambrey. Leur fabrication est un peu plate pour nous; maintenant, pas de sabots pointus genre Auvergne, nous sommes berrichons.»

Le fabricant sollicité répond:

« Pour le moment je ne fais que du hêtre et du peuplier. Les sabots garnis à façon 10fr et au-dessus sont augmentés de 0.10»

Un généalogiste nous apprend que la fabrication et la vente de sabots étaient une activité pratiquée dès longtemps dans la famille : http://roland.schraen.pagesperso-orange.fr/toutfamille.htm/dat18.htm

Advertisements
Cet article, publié dans Correspondance, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s